To the first photograph /
Allez à la première photographie
   

I discovered photography during the 70s. I started in Paris as the assistant of publicity and fashion photographers.

I was 20 years old.

Then I gave up photography for illustration and page-setting.

I was 30 years old.

I left Paris to settle with my family in Nice on the Riviera in the 90s, and I rediscovered photography in the year 2000.

I was 50 years old.

I specialized in photographing shows, and I discovered by chance dance and the ballet, which became the focus of my photographic work. I am perfectly in my place in this choreographic universe. Since my photographs were noticed, I discovered other companies and other dancers but I remain faithful to the "Ballet of the Opera of Nice" which is my obsession.

I put on two or three exhibits a year, which enables me to progress and to "network" better and better the world of choreography.

What gives force to my photographs is tight framing; I use only an 85 mm lens and I work only with digital camera (Nikon D1X).

All the photographs of this portfolio form part of an exhibition which will celebrate the 120 years of the Opera of Nice. They will be displayed there from February 7 to June 21, 2005.

  Alain Hanel.

 

J'ai découvert la photographie dans les années 1970, j'ai commencé à Paris comme assistant de photographes de publicité et de mode.

J'avais 20 ans.

J'ai ensuite abandonné la photographie pour l'illustration et la mise en page.

J'avais 30 ans.

J'ai quitté Paris pour m'installer avec ma famille à Nice sur la Côte d'Azur dans les années 1990 et j'ai retrouvé la photographie en l'an 2000.

J'avais 50 ans.

Je me suis spécialisé dans le spectacle et j'ai découvert par hasard la danse et le ballet, c'est devenu l'essentiel de mon travail photographique, je me trouve parfaitement à ma place dans cet univers chorégraphique. Depuis que mes photographies ont été remarquées, j'ai découvert d'autres compagnies et d'autres danseurs mais je reste fidèle au « ballet de l'Opéra de Nice » qui est mon fétiche.

Je fais deux ou trois expositions par an, c'est ce qui me permet de progresser et de pouvoir « cerner » de mieux en mieux le monde de la chorégraphie.

Ce qui donne de la force à mes photographies ce sont les cadrages courts, je n'utilise comme optique qu'un 85 mm et je ne travaille qu'en numérique (Nikon D1X).

Toutes les photographies de ce portfolio font partie d'une exposition qui fêtera les 120 ans de l'Opéra de Nice, elles y seront exposées du 7 février au 21 juin 2005.

Alain Hanel.

   
To the first photograph /
Allez à la première photographie
Alain Hanel can be reached via email at:
[ Sight | Portfolios ]